Formation à Strasbourg


Du 4 au 7 février, une autre session de formation a eu lieu, cette fois à Strasbourg. Notre logement "Le Centre européen de la jeunesse de Strasbourg" était proche du Parlement européen, que je pouvais voir par la fenêtre.

Le jour de notre arrivée, mardi, nous avons fait une courte séance de familiarisation. Jusqu'alors, je n'avais jamais assisté à une formation avec autant de participants, plus de 30 ! Ce grand nombre a eu un impact sur la dynamique et l'attention du groupe, mais c’était néanmoins bien et informatif. Ensuite, dans la soirée nous sommes allés ensemble au centre de Strasbourg, où deux des animateurs nous ont parlé un peu de la base historique au moyen de monuments (la cathédrale, le statue de Gutenberg, le Monument Aux Morts, …).


Le lendemain, notre sujet principal était l'immigration en France, c’est pourquoi nous avons regardé un film documentaire sur l'évolution de l'histoire des immigrants en France ces dernières années.

Par la suite, une Syrienne, qui a également participé à la formation, nous a parlé de son parcours très difficile et problématique vers la France. Par exemple, le personnel d'un aéroport lui a refusé un vol et lui a dit que la ville sur son billet n'existait pas (c'était Bâle, une grande ville de Suisse). Et j'ai trouvé très intéressant d'entendre l'histoire d'une personne réelle, et pas seulement ce que les médias nous montrent. Ensuite, nous sommes allés en bus à la ville Schirmeck, où nous avons gravi une petite colline pour atteindre le Mémorial Alsace Moselle, où nous avons beaucoup appris sur ce qui s'est passé en France pendant la Seconde Guerre mondiale.







Plus tard dans la soirée, lorsque nous sommes arrivés à l'auberge de jeunesse avec une heure de retard à cause des embouteillages, une participante au séminaire nous a raconté quelque chose sur son pays d'origine, le Tibet, la prise de pouvoir par la Chine et comment elle a immigré en France.


Jeudi, nous sommes allés au Parlement Européen ! Avant que nous y allions, on nous a dit trés suivant de ne pas oublier nos cartes d'identité... et finalement, ils ne les ont même pas demandées au Parlement. Mais pas de problème ! Il vaut mieux être prudent.

Nous avons commencé par un jeu interactif dans lequel chacun représentait un pays de l'UE à l'aide d'un smartphone. La couleur de la couverture de nos téléphones portables a indiquée notre parti, dans laquelle nous avons regardé de courtes interviews vidéo à différentes stations, afin de voter plus tard ensemble avec les lignes directrices et les objectifs de notre parti sur les nouvelles lois. J'ai trouvé le jeu très efficace. Nous avons eu un bon aperçu de la fonction du Parlement.

En outre, nous avons regardé une vidéo à 360° que nous pouvions écouter dans toutes les langues de l'UE pour mieux comprendre le Parlement. Pour cela, nous nous sommes tous assis en cercle pour regarder le film sur le mur circulaire qui nous entourait. Nous avons ensuite participé à un petit quizz sur les informations contenues dans la vidéo. Malheureusement, aucun d'entre nous n'a gagné, mais la participation est tout ce qui compte;)

Ensuite, nous sommes allés ensemble au 13e étage, où nous avons eu une vue magnifique sur Strasbourg. Le guide a expliqué que, métaphoriquement, le Parlement semble si inachevé pour montrer le développement constant de l'UE.

Ensuite, des représentants de la jeunesse européenne ont joué avec nous à un quiz pour parcourir tous les pays qui sont, ou ont été, membres de l'UE (toux*Royaume-Uni*toux).

Nous sommes entrés ensemble dans la grande salle de conférence et avons suivi deux débats, qui étaient dirigés par les gens d’Euroscola (une compétition de jeunes européennes). J'ai été très impressionnée par le débat. L'un des débatteurs a été très éloquent et a toujours eu des réponses très courtes mais précises aux questions du podium. Avec cette grande expérience, nous sommes rentrés à notre auberge.

Le vendredi, avant le départ, nous avons joué à un petit jeu, qui consistait à faire passer tous les participants indemnes par-dessus un mur, représenté par une corde à linge. Même si j'ai aimé bien l'idée, je n'ai pas aimé la réalisation au final... nous avons en fait soulevé chaque personne au-dessus de la corde à linge qui faisait environ 2 mètres de haut... donc... je ne sais pas exactement... un peu bizarre. Mais dans l'ensemble, cela a renforcé la communauté du groupe et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié ces quatre jours. J'ai appris beaucoup de choses nouvelles sur l'histoire de la France et sur la cohésion des pays de l'UE aujourd'hui. Pour les prochaines élections européennes, je sais maintenant exactement comment tout va fonctionner et comment les lois seront faites!

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Suivez-nous

Newsletter

Flux RSS

Facebook

Youtube

Catégories

Tags

Contactez-nous

Tél : 09 67 33 17 92

Email : accueil@frmjc-ca.fr

Président

Jean-Paul Hubert

Directeur des ressources et des territoires

Michaël Bouillon

FRMJC Champagne-Ardenne

43 Esplanade Eisenhower

51100 Reims