Les bonnes résolutions

Salut tout le monde ! C’est Ana encore une fois. J’espère que vous allez bien. Comme toujours, je vais vous montrer un peu de ma vie quotidienne de volontariat européen entre Reims et Fismes. Comme toutes les années, j’ai pris de bonnes résolutions. Normalement je suis la tendance et je m’engage faire plus de sport, manger moins de sucre ou, simplement, essayer d’économiser. Mais cette année, je suis en train d’essayer quelque chose de nouveau, et en même temps m’investir pour les autres. Je vais essayer de sauver la planète !

Et vous direz, mais c’est quoi ça, c’est un grand défi. Elle est folle ! Bon, peut être que le titre est un peu ambitieux mais c’est comme ça. J’ai découvert le petit guide qui l’ONU (Organisation des Nations Unis) propose pour s’engager avec les objectifs de Développent Durable.


Mais, qu’est que c’est le développent durable ? Est que c’est un nouveau concept ? On le peut attendre partout mais vraiment qu’est que signifie ? La première fois qu’on a entendu à propos le mot développent durable était dans le rapport « Notre avenir à tous », du premier ministre norvégien, madame Gro Harlem Brundtland. Elle le définie comme « un développement qui répond aux besoins des générations présentes, et notamment des plus pauvres d’entre eux, sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ». En somme, « Penser développement durable », c’est prendre en compte simultanément les trois sphères : sociale, économique, et environnementale. C’est l’engagement pour développer un monde plus durable.



En revange, l’UN, depuis 2015, ils ont créé un guide des paresseux pour sauver la planète. Ils proposent 4 niveaux adaptées à les possibilités et envies de chacun.

Ils commencent par les petits gestes qu’on peut faire depuis le canapé. Par exemple, économisez de l’électricité en branchant vos appareils sur une multiprise et en les éteignant complètement quand vous ne vous en servez pas.

Ensuite, on passe au niveau de la maison ; faire du compost ou trier. Nous poursuivons avec ce qu’on peut faire en dehors de la maison ; réutiliser les sacs pour faire les courses ou donner ce qu’on n’utilise pas. Finalement, ils nous donnent des conseils pour appliquer au bureau comment aller au pie ou vélo en lieu d’utiliser la voiture.


Puisque je trouve cette thème très intéressant et essentiel pour les circonstances actuels, je vais réaliser un projet dans la MJC de Fismes pour y travailler avec les enfants et adolescents. Je trouve que c’est la meilleure façon de changer le monde c’est de transmettre les valeurs et les idées. Je vous montrerai mes petites avances et on restera en contact !


C’est fini les amis !



Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Suivez-nous

Flux RSS

Facebook

Youtube

Catégories

Tags

Contactez-nous

Tél : 09 67 33 17 92

Email : accueil@frmjc-ca.fr

Président

Jean-Paul Hubert

Directeur des ressources et des territoires

Michaël Bouillon

FRMJC Champagne-Ardenne

43 Esplanade Eisenhower

51100 Reims