top of page
FRMJC CA.png

"Echos de Croix-Rouge" Atelier BD à la Maison de Quartier "La Passerelle" de Reims. Adriano pour le CES ; 7 , 14 et 17 Juin 2024 ✏️💬




En juin 2024, j'ai été invité à la Maison du Quartier "La Passerelle" à Reims pour animer une activité. Depuis octobre 2023, je réside dans le quartier Croix-Rouge et au cours de ces mois, j'ai créé une bande dessinée racontant un épisode personnel de mon expérience en tant que volontaire européen résidant dans cette partie de la ville. Le sens profond de ce projet personnel m'a poussé à envisager de collaborer avec l'une des nombreuses associations actives dans le quartier pour le partager et promouvoir son message.


Ma rencontre fortuite le mois dernier avec Mme Gaëlle de la Maison du Quartier La Passerelle lors d'une réunion pour un autre projet a été décisive ; son enthousiasme m'a encouragé à lui présenter ma bande dessinée. C'est de là que est née sa proposition de l'utiliser pour organiser un atelier d'initiation à la bande dessinée avec les jeunes de la CLASS, un dispositif offrant un soutien éducatif aux étudiants à travers l'aide aux devoirs, un soutien personnalisé et diverses activités éducatives et récréatives.


Toute l'expérience a été mémorable et enrichissante à bien des égards pour moi. C'était ma première fois avec un public d'adolescents et également ma première fois dans le cadre d'activités parascolaires. Pendant ces jours-là, j'ai eu l'occasion de découvrir de plus près la réalité des Maisons du Quartier. J'ai rencontré quelques personnes travaillant dans la structure et j'ai vu différentes activités intéressantes et initiatives proposées aux résidents du quartier.


Dans les jours précédant les trois journées d'activités planifiées, j'avais soigneusement élaboré une séquence efficace d'animations à présenter. Le programme des séances, tel que je l'avais conçu, visait à stimuler la réflexion des jeunes sur le décryptage des images dans le contexte de l'art séquentiel, sur les bases de la communication émotionnelle à travers la bande dessinée, et enfin sur les sentiments d'appartenance et d'identité culturelle, à différents niveaux : européen, français, rémois et du quartier Croix-Rouge.

Ces rencontres ont également été un moment exceptionnel de réflexion personnelle pour moi, concernant mon parcours et ce que j'ai récemment appris au sein de ma mission. Je sens que j'ai proposé quelque chose de significatif à la fois pour moi-même et pour mon projet à la FRMJC.


Pendant le temps passé avec les jeunes, nombreux étant sur le point de participer à des projets de mobilité internationale, j'ai partagé mon expérience en tant que volontaire européen ici en France. Nous avons exploré ensemble le concept de bande dessinée et défini une vision commune du terme pour la confronter à la définition classique d'une encyclopédie. J'ai utilisé à cette fin une séquence pédagogique apprise lors d'un séminaire auquel j'avais participé il y a deux mois à Troyes. Nous avons approfondi le concept de "communication visuelle" dans les arts traditionnels comme la peinture, pour ensuite le comparer à celui lié à l'art séquentiel de la bande dessinée. Enfin, nous avons réfléchi sur le quartier Croix-Rouge, partageant des souvenirs et des émotions liés à notre expérience de résidents, et avons créé des bandes dessinées et des illustrations inspirées de ce contexte comme projet final.


Cette expérience n'a pas seulement été une opportunité pour moi de contribuer d'une certaine manière à la communauté locale, mais aussi un moment de croissance personnelle et d'apprentissage. J'ai pu mieux connaître le quartier, la Maison du Quartier et surtout les jeunes qui l'animent avec leur énergie débordante.

Je suis reconnaissant d'avoir pu collaborer avec l'une des Maisons du Quartier actives dans le quartier Croix-Rouge et d'avoir contribué, avec mon projet, à la mission éducative et culturelle de la FRMJC. Cette expérience m'a profondément enrichi et m'a laissé inspiré et optimiste pour mon engagement futur dans la communauté et au-delà.




Les CLASS (Communauté Locale d'Accompagnement Scolaire et de Soutien) offrent un soutien éducatif aux jeunes élèves, incluant l'aide aux devoirs, le soutien scolaire personnalisé et des activités éducatives et récréatives. J'ai pu comprendre pleinement l'essence de ce service dès mon premier jour d'activité, dès que je suis entré dans la salle de classe. J'ai été profondément impressionné par la compétence et la disponibilité des deux éducateurs présents, qui étaient prêts à aider les élèves avec leurs devoirs scolaires et, selon les besoins, à expliquer efficacement des concepts de toute nature et relatifs à différentes disciplines.



Qu'est-ce qui définit l'art séquentiel en tant que tel ? Qu'est-ce qui le distingue de la "grande art" exposée dans les musées ? J'ai essayé de réfléchir avec les jeunes sur ce qui caractérise la bande dessinée dans son essence.



Nous avons rapidement retracé ensemble l'"histoire de la représentation séquentielle" de ses débuts à nos jours, en partant des grottes de Lascaux jusqu'aux webcomics contemporains, et nous avons réfléchi aux possibilités expressives infinies du médium de la bande dessinée.



Qu'est-ce que la bande dessinée ? Qu'est-ce qu'elle n'est pas ? Au cours de mes trois journées d'atelier, j'ai présenté aux jeunes des séquences d'animation que j'avais apprises lors des différents séminaires auxquels j'ai participé cette année. N'est-ce pas là l'essence de l'éducation populaire ? Le concept de transmission libre et réciproque d'acquisition de connaissances de personne à personne.



Le dernier jour d'atelier a été le plus animé ; tous les jeunes se sont investis dans la création de bandes dessinées, chacun avec son propre style et sa sensibilité. Les tables étaient remplies de feuilles, de couleurs et de dessins. Pour aider les jeunes à raconter et à représenter leur quartier, la veille j'avais parcouru tout le quartier Croix Rouge à la recherche des coins les plus intéressants et caractéristiques à photographier. Ces photos, que j'ai ensuite imprimées, ont été mises à la disposition pour l’activité.



Certains des résultats issus de cette heure folle de "créativité désordonnée" m'ont surpris.



Je ressors de cette expérience enrichi spirituellement. J'ai aimé ce que nous avons fait avec les jeunes et je suis content des résultats obtenus. Je suis reconnaissant envers les éducateurs, toujours présents avec moi et dont la présence a été essentielle pour la réussite de l'atelier. La Maison de Quartier m'a accordé sa confiance et cela me rend heureux. Les associations locales valorisent les diversités et font confiance au programme européen dont je fais partie : c'est une belle chose qui témoigne d'un bel message de collaboration au sein de notre identité européenne commune.



Adriano, 19/06/2024






Komentar


Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
bottom of page